loader

Nous diffusons des cookies sur ce site afin d’analyser le trafic, enregistrez vos préférences et optimiser votre navigation

Comment identifier et préparer votre façade ?

par Les Trois Peintres le

Directement exposés aux intempéries et aux aléas climatiques, les murs extérieurs ont parfois besoin d'un bon ravalement. Mais rénover sa façade n'est pas une opération simple. Diagnostic, nettoyage, peinture, finitions... Avant de vous lancer, suivez les astuces de Ripolin pour un résultat parfait et durable.
 

Astuce n°1 : reconnaître une façade poreuse

La rénovation des façades permet de traiter et de réparer les dégradations.

La rénovation des façades permet de traiter et de réparer les dégradations. L'humidité, la pollution ou encore les intempéries abîment vos murs extérieurs, et les infiltrations sont inévitables quand ceux-ci sont mal entretenus. Pour savoir si votre façade est devenue poreuse au fil du temps, approchez une éponge imbibée et pressez-la contre le mur. Si l'eau s'infiltre instantanément et forme une auréole, cela signifie qu'elle l'est. Vous devez alors appliquer une première couche de peinture RIPOLIN FACADE. Ce produit est idéal pour tout type de murs. La peinture va permettre une résistance aux agressions climatiques et au développement de micro-organismes. Refaites ensuite le test : si l'eau forme à nouveau une auréole, une 2ème couche est nécessaire.
 

Astuce n°2 : reconnaître une façade friable ou farinante

Il est facile de vérifier si votre ancienne peinture ou vos enduits sont farinants.

Deux astuces :
 

  • Passez la main sur le support. Si vous avez comme de la poudre qui reste dans votre main, il faudra appliquer un fixateur.
  • Vous pouvez aussi utiliser du scotch. Collez puis décollez un morceau sur votre support pour voir si des résidus apparaissent.
 
Si des particules se détachent, commencez par traiter votre façade avec un anti-mousse à l'aide d'un pulvérisateur, en insistant sur les bas du mur. Lavez ensuite votre façade avec un nettoyeur haute pression (maxi 40 bars) jusqu'à l'obtention d'un mur propre. Laissez sécher le temps nécessaire. Il faut compter en général minimum 24 heures. Une fois que votre mur est sec, vous pouvez appliquer notre fixateur pour façades.
 
Attention : bien que moins corrosifs que la javel, les traitements anti-mousses nécessitent le port d'un équipement de protection adapté (gants, lunettes, masque et vêtements longs).
 

Astuce n°3 : reconnaître un support non adhérent

Afin de tester l'adhérence de votre support, passez un chiffon imbibé de white spirit et frottez une petite partie de la façade.

Si l'ancienne peinture mollit, il est nécessaire de la traiter à l'anti-mousse et au nettoyeur haute pression avant de la recouvrir uniquement par un revêtement semi épais. Les revêtements semi-épais (RSE) sont des peintures acryliques ou plus récemment aux siloxanes qui se présentent sous la forme d’une pâte plus ou moins épaisse chargée de granulats. Ils sont une alternative aux finitions « à l'ancienne », à condition toutefois de veiller à leur compatibilité avec le support.
 
Quelle que soit votre façade, préparez-la toujours en appliquant d'abord un anti-mousse puis en la nettoyant avec un nettoyeur haute pression (maxi 40 bars). Renseignez-vous ensuite auprès de votre mairie avant d'appliquer la peinture. Dans certains cas, c’est la réglementation qui peut vous imposer la couleur, ou du moins vous interdire certaines couleurs.